Les passages fauniques

Les passages fauniques

Les passages fauniques permettent la continuité des corridors écologiques à travers les infrastructures urbaines, afin que la faune se déplace en toute sécurité. 


Le passage faunique Ivry-sur-le-lac


Stop Carcasses!

Vous habitez ou visitez les Laurentides? Éco-corridors Laurentiens a besoin de vous! En effet, vous avez sans aucun doute déjà observé des carcasses d’animaux en bordure de la route, victimes de collisions avec des véhicules. Cette situation enlève la vie à des milliers d’animaux, ainsi qu’à quelques humains, chaque année au Québec, en plus de générer des dommages matériels importants.

En 2016, c’est 5 600 collisions avec des chevreuils qui ont été rapportées au Québec, dont 549 dans la région de Mont-Tremblant! Les plus petites espèces, qui ne causent pas de dommages importants, ne sont malheureusement pas comptabilisées.

Pour y faire face et proposer des aménagements appropriés, Éco-corridors laurentiens propose un projet de recensement des collisions routières et des passages fauniques. L’objectif est d’identifier les sites les plus critiques pour la faune lorsqu’elle doit traverser des routes et ainsi comptabiliser des données qui ne le seraient pas autrement.

Il est possible de minimiser les collisions fauniques en installant des structures qui permettent à la faune de traverser les routes (lien page passage faunique). Or, pour installer la bonne structure, de la bonne façon et au bon endroit, il est crucial de savoir précisément quelles sont les espèces qui tentent de traverser et à quels emplacements en particulier. 

Vous aimeriez participer à ce projet? Voici comment procéder :

1. Pour commencer, vous devez installer l’application gratuite iNaturalist sur votre téléphone intelligent.

2. Créez-vous un compte d’utilisateur pour localiser et partager vos données.

3. Rechercher le projet Stop Carcasses! (Laurentides) dans l’application.

4. L’application est prête à être utilisée! Enregistrer une carcasse d’animal chaque fois que vous en croisez une lors de déplacements routiers. ASSUREZ-VOUS DE LE FAIRE DANS DES CONDITIONS SÉCURITAIRES.

Sachez qu’il n’est pas requis d’identifier avec précision l’espèce animale de la carcasse repérée. Avec l’application, il est possible d’y déposer un fichier photo très facilement et d’autres utilisateurs pourront alors préciser l’espèce animale ajoutée.

Il est possible de consulter les données colligées en visitant le page web de Stop Carcasses!